Forum ALGERIE DEBAT

Votre fenêtre sur l'Algérie et le monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy s'attaque à l'Algérie

Aller en bas 
AuteurMessage
Moh
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 201
Localisation : Devant Mon PC
Emploi : commercial
Loisirs : Le Net,La BD,ext...
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Nicolas Sarkozy s'attaque à l'Algérie   Sam 21 Avr - 12:49

A la veille du premier tour de la présidentielle française, le journal «Le Monde» vient de faire des révélations inquiétantes concernant la vision de Nicolas Sarkozy sur les relations franco-algériennes. Selon le quotidien français, le candidat de la droite «rejette toute idée de traité avec l'Algérie». Pour lui, il s'agit surtout de renforcer les relations entre les deux pays dans le domaine économique, en profitant notamment de la position d'Alger en tant que producteur de gaz et de pétrole pour assurer l'avenir énergétique de la France. Selon «Le Monde», Nicolas Sarkozy a notamment déclaré en privé : «L'Algérie a d'immenses ressources énergétiques. La France maîtrise les technologies de l'électricité nucléaire. Nous devons trouver là les bases d'une coopération équitable».

Pour l'historien Benjamin Stora, cette stratégie de refus d'un traité d'amitié équivaut «à une déclaration de guerre envers l'Algérie».

Pourtant, lors de ses différents déplacements à Alger, Nicolas Sarkozy s'est voulu rassurant. Fin 2006, en visite à Alger, il avait promis de construire une relation amicale avec notre pays, basée sur le respect mutuel. Il avait également annoncé des ouvertures sur la quasi-totalité des sujets qui préoccupent les Algériens, y compris ceux, sensibles, de l'immigration et les visas.

Plus récemment, le candidat Sarkozy a surpris tout le monde, en Algérie comme en France, en proposant un accord entre Sonatrach et Gaz de France (GDF). Ces déclarations ont été perçues par les Algériens comme autant de signes d'amitié envers leur pays.

Ce durcissement de Nicolas Sarkozy envers l'Algérie s'explique en partie par son souhait de séduire l'électorat des rapatriés d'Algérie. Fin mars, il a rencontré la communauté harkie à laquelle il a promis une reconnaissance officielle de «la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des Harkis», en 1962. Hier, les représentants harkis, réunis dans le sud de la France, ont appelé leur communauté à voter en faveur de Nicolas Sarkozy. Le 16 avril, M. Sarkozy a adressé une lettre au président du Comité de liaison des associations de rapatriés (CLAN-R) dans laquelle il réaffirme son engagement «de ne jamais sombrer dans la démagogie de la repentance», en allusion aux demandes formulées par les Algériens pour des excuses françaises sur les crimes commis par la France durant la période coloniale. «Si la France a une dette morale, c'est d'abord envers les Français d'Algérie rapatriés (...) «nous devons aujourd'hui construire ensemble l'avenir, sans repentance, sans réécrire notre histoire avec l'Algérie».

Enfin, il s'est engagé à ce que la date officielle de la commémoration en France des morts de la guerre d'Algérie ne soit plus le 19 mars qu'il qualifie de «celle d'un cessez-le-feu, qui, de surcroît, n'a pas été respecté» par la partie algérienne. Les Algériens sont avertis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nicolas Sarkozy s'attaque à l'Algérie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Nicolas Sarkozy imagine de refonder le capitalisme mondial en plusieurs étapes
» Sarkozy en Haiti...
» Un discours controversé
» La cuisine française à l'UNESCO?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE DEBAT :: Actualité, débats et sciences :: Algérie Actualités-
Sauter vers: