Forum ALGERIE DEBAT

Votre fenêtre sur l'Algérie et le monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un ambassadeur itinérant des USA chez Bedjaoui

Aller en bas 
AuteurMessage
CHIRAZ
Débutant
Débutant
avatar

Féminin Nombre de messages : 211
Localisation : Fedar
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Un ambassadeur itinérant des USA chez Bedjaoui   Dim 22 Avr - 13:01

Porteur d’une lettre de Condoleezza Rice

M. Mohamed Bedjaoui, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, a reçu hier à Alger M. Clint Williamson, ambassadeur itinérant américain, qui lui a remis une lettre de la secrétaire d’Etat américaine, Mme Condoleezza Rice.

Au cours de cet entretien, M.Bedjaoui a rappelé les exigences de la lutte internationale contre le terrorisme et a fait état des «sacrifices de l’Algérie dans sa lutte pionnière contre ce fléau», a indiqué une source du ministère des Affaires étrangères, citée par l’APS. Il a également communiqué à M. Williamson un message verbal sur le Sahara Occidental, destiné à Mme Rice, a-t-on ajouté de même source.

Pour l’ambassade des Etats-Unis à Alger, la visite de M. Williamson à Alger est programmée depuis longtemps. Elle s’inscrit dans le cadre des échanges réguliers et continus entres les deux pays, notamment en matière de coopération dans la lutte antiterroriste, souligne-t-on de même source. Procureur fédéral de carrière, John Clint Williamson est depuis juillet 2006 ambassadeur itinérant chargé des affaires liées aux crimes de guerre. Avant ce poste, il servit dans son pays en qualité de directeur chargé des opérations de stabilité au National Security Council. Il occupa auparavant, entre avril et juillet 2004, le poste de conseiller spécial au ministère de la Justice irakienne. Entre fin 2001 et 2002, il rejoignit le département des opérations de maintien de la paix de l’ONU, où il occupa le poste de directeur du département de la justice à la Mission des Nations unies au Kosovo (UNMIK).

La visite de M. Williamson à Alger intervient quelque jours seulement après les attentats qui ont frappé la capitale Alger, le 11 avril dernier. Elle intervient également au lendemain d’une mise au point ferme adressée par le ministère des Affaires étrangères algérien au chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, à la suite de la diffusion, en début de semaine dernière sur Internet, d’une mise en garde contre d’éventuelles nouvelles attaques terroristes dans le centre d’Alger. L’alerte mise en ligne par la représentation diplomatique US en Algérie avait créé une véritable panique parmi la population algéroise.

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rendu public dimanche dernier, les autorités algériennes avait en effet appelé les Etats-Unis à respecter le principe de non-ingérence dans ses affaires intérieures. Qualifiant la mise en garde en question de «fantaisiste» et «inacceptable», les autorités algériennes ont fait valoir à la partie américaine «l’obligation du respect scrupuleux de la souveraineté du pays d’accréditation et du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures». Elles ont également souligné que des initiatives intempestives de ce genre sont inacceptables, contre-productives et irresponsables au regard des exigences de la coopération dans la lutte antiterroriste, conformément au droit international et aux pratiques bien établies en matière de coordination entre organismes compétents.»

Le même jour, l’ambassade américaine s’explique dans un communiqué dans lequel elle affirme qu’elle a «pour obligation, selon la loi américaine et selon la politique du département d’Etat, de partager toute information jugée crédible sur un danger potentiel pouvant porter atteinte à la vie et à la propriété des ressortissants américains en Algérie (...)». Ces bulletins d’information, précise la même source, «sont une norme utilisée par les ambassades américaines à travers le monde afin de remplir leurs obligations auprès des citoyens américains.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un ambassadeur itinérant des USA chez Bedjaoui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Keln, guérisseur itinérant
» Éramos D'irifuse; Coeur d'aigle
» Assassean, l'assassin itinérant { Validé }
» Jango, herboriste itinérant et escroc
» [PNJ] Un vendeur pour le magnétiseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE DEBAT :: Actualité, débats et sciences :: Algérie Actualités-
Sauter vers: