Forum ALGERIE DEBAT

Votre fenêtre sur l'Algérie et le monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les deux derniers kamikazes ont été identifiés

Aller en bas 
AuteurMessage
CHIRAZ
Débutant
Débutant
CHIRAZ

Féminin Nombre de messages : 211
Localisation : Fedar
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: les deux derniers kamikazes ont été identifiés   Dim 15 Avr - 22:27

ALGER (AP) - Au lendemain de l'annonce de l'identification d'un premier kamikaze, le ministre algérien de l'Intérieur Nourredine Yazid Zerhouni a révélé dimanche que les deux autres auteurs du double attentat meurtrier commis mercredi à Alger, avaient été identifiés par les services de sécurité.

Le ministre a précisé qu'il s'agissait d'Algériens sans fournir d'autres détails sur leur identité, dans une déclaration à la presse en marge de la première apparition publique du président Abdelaziz Bouteflika depuis les attentats de mercredi, qui ont fait 30 morts et 37 blessés encore hospitalisés, selon un nouveau bilan revu à la baisse. Noureddine Yazid Zerhouni a expliqué que le processus d'identification avait finalement permis d'établir à 30 le nombre des personnes décédées. Le précédent bilan faisait état de 33 morts. Dimanche, le chef de l'Etat algérien a notamment rendu visite aux blessés du double attentat encore hospitalisés.

"Les deux autres terroristes auteurs des attentats perpétrés mercredi à Alger ont été identifiés", a déclaré le ministre de l'Intérieur aux journalistes, ajoutant que la lutte contre le terrorisme n'était "pas terminée" et qu'il fallait "maintenir la vigilance ainsi que la pression sur les groupes terroristes".

"J'ai déjà déclaré par le passé que ces gens-là (terroristes) sont dans une impasse. Ils n'ont devant eux que deux issues: se rendre ou se suicider et ils sont en train de se suicider", a-t-il encore souligné.

Le premier kamikaze, qui apparaît à visage découvert sur le site Internet de l'ex-GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) devenu "l'Organisation d'Al-Qaïda aux pays du Maghreb islamique", a été identifié vendredi par les services de sécurité, ont rapporté samedi les médias officiels. Selon la radio et la télévision publiques algériennes, c'est un jeune issu de quartiers populaires d'Alger dont la famille et les proches qui ont condamné les attentats ont été interrogés par la police.

Il s'agit de Merouane Boudina, appelé Nabil, selon le quotidien "Liberté" de dimanche, qui a rectifié le nom qu'il avait diffusé la veille.

"Je maudis ceux qui ont fait de mon fils un tueur d'innocents", a déclaré Messaouda, la mère du kamikaze, selon les quotidiens "Liberté" et "L'Expression" parus dimanche. Messaouda et les neuf frères et soeurs du kamikaze habitent une baraque de tôles et de planches dans un bidonville d'El-Maqaria, près de Bachdjarah, un des bastions de l'islamisme, dans la banlieue est d'Alger.

"Il était vendeur de légumes à la sauvette. Agressif avec ses frères et soeurs, il a été au moins 10 fois en prison et n'était pas pratiquant. J'ai été surprise de voir sa photo à la télévision", a-t-elle affirmé.

Le frère cadet du kamikaze, âgé de 24 ans, lui-même repris de justice, a reconnu que son frère n'était pas un fervent musulman. "Il avait tout le temps maille à partir avec la police pour des délits de vol et un comportement contraire à l'islam", a-t-il dit, selon les journaux, avant d'asséner: "Nous vivons tous dans la pauvreté dans ce bidonville, mais cela n'excuse pas ce qu'a fait mon frère et le terrorisme".

"J'ai bu du vin et j'ai fumé du haschisch avec Nabil, et je sais qu'il n'était pas un intégriste religieux", a pour sa part affirmé Lyès, un ami d'enfance du kamikaze vivant comme lui dans le bidonville, d'après les quotidiens.

Mercredi, trois kamikazes ont fait exploser leurs véhicules piégés aux abords du palais du gouvernement dans le centre d'Alger et un commissariat de police à Bab Ezzouar, dans la banlieue est.

Depuis, des opérations de ratissage sont menées dans la capitale, notamment dans les quartiers réputés être d'anciens fiefs de groupes islamistes. L'identification des kamikazes permet aux services de sécurité d'ouvrir des pistes de recherche.

Fichiers de repentis, familles de terroristes, terroristes libérés: les enquêteurs font appel au lourd dossier de la lutte antiterroriste pour déceler des indices pouvant mener à l'identification des membres du réseau terroriste. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les deux derniers kamikazes ont été identifiés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DEUX DERNIERS BEBES DE PREVAL NE SONT PAS DES ENFANTS NATURELS......
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE DEBAT :: Actualité, débats et sciences :: Algérie Actualités-
Sauter vers: