Forum ALGERIE DEBAT

Votre fenêtre sur l'Algérie et le monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ROYAUME-UNI ,Les différents visages de l’islam d’outre-Man

Aller en bas 
AuteurMessage
CHIRAZ
Débutant
Débutant
avatar

Féminin Nombre de messages : 211
Localisation : Fedar
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: ROYAUME-UNI ,Les différents visages de l’islam d’outre-Man   Mar 17 Avr - 14:14

Le projet d’attentats contre des avions déjoué le 10 août a une nouvelle fois mis en lumière l’extrémisme d’une partie des musulmans britanniques. Entre religion et politique, les raisons de cette dérive sont complexes.
La communauté musulmane britannique est en ce moment sous le feu des critiques. Après la vague d’arrestations du 10 août dans l’est de Londres, à Birmingham et High Wycombe, la police retient toujours vingt-trois jeunes musulmans britanniques suspectés d’être impliqués dans un complot visant à faire exploser des avions remplis de passagers au-dessus de l’Atlantique [onze d’entre eux ont été inculpés le 21 août, dont huit pour complot en vue de commettre des meurtres].
Depuis 2001, on entend les mêmes arguments et analyses après chaque attentat, réel, putatif ou imaginaire. Pour certains, souvent à droite, c’est l’islam qui est le problème. Pour d’autres, souvent à gauche, le responsable est la politique, et en particulier la politique étrangère du gouvernement. Beaucoup estiment qu’on n’a pas réussi à intégrer le million et demi de musulmans de Grande-Bretagne, dont environ 750 000 d’origine pakistanaise. Cet échec, affirme-t-on beaucoup à droite et un peu à gauche, est la conséquence inévitable de l’incompatibilité fondamentale entre l’islam et les “valeurs britanniques”. D’autres commentateurs accusent le manque de tolérance plutôt que l’excès de tolérance. Si les réponses sont complexes, la question est très simple : qu’arrive-t-il à la communauté musulmane de Grande-Bretagne ?

À quelques cas près, les musulmans sont intégrés

La question de l’intégration est essentielle. Les musulmans vivent par endroits en communautés qui apparaissent comme des quasi-ghettos. Les mariages mixtes sont moins fréquents que beaucoup se plaisent à l’imaginer. Mais la réalité de la vie des communautés musulmanes de Grande-Bretagne – et beaucoup dénoncent le fait qu’on réduise la diversité de ces centaines de milliers de personnes à la simple catégorie de “musulman” – est plus complexe. “A quelques cas près, les musulmans sont très bien intégrés dans la société britannique”, affirme Ahmed Versi, le rédacteur en chef de Muslim News. “Cette idée de non-intégration fait partie du stéréotype qui veut que les musulmans soient hors de la société normale et ne respectent pas les lois. C’est ridicule.”
Mais le degré d’intégration n’est peut-être qu’une faible consolation. Car il est fort possible que le militantisme s’explique en partie par les incertitudes provoquées par la perte des hiérarchies et des valeurs des sociétés traditionnelles comme celles du Pakistan, du Pendjab ou du Cachemire ruraux, d’où sont originaires la majorité des immigrés pakistanais musulmans britanniques.
“Les gens qui pensent que les jeunes tombent dans le terrorisme parce qu’ils sont mal intégrés se trompent”, explique Mark Sageman, ancien agent de la CIA et expert en terrorisme. C’est la dynamique de groupe qui est l’élément clé. “Les jeunes se réunissent. Ils parlent. Quelques-uns décident d’agir. Ces groupes-là sont des groupes de volontaires auto-organisés. Al-Qaida, c’est comme Harvard, elle n’a pas besoin de faire du recrutement.” C’est dans ce contexte que les images sanglantes d’exécutions et les vidéos de recrutement qui circulent sur Internet peuvent jouer un rôle très important. Versi raconte que, dans les heures qui suivent chaque événement au Moyen-Orient, son journal est “bombardé” d’images et de déclarations par courriel.

Des tendances radicales externes

Selon le Pr Ian Reader, de l’université de Lancaster, les réseaux islamistes se comportent comme des sectes : ils se détachent de la société normale et créent des sociétés fermées au sein desquelles ils génèrent un fanatisme et un engagement intenses. Le parcours des militants – mosquées et groupes d’études de plus en plus extrémistes, puis finalement cellules autonomes – est classique.
Rien ne prouve cependant qu’il y ait lavage de cerveau. Les sectes se développent souvent à partir d’une forte colère, d’un mécontentement ou d’un sentiment d’aliénation au sein de la société, ajoute Reader. C’est là que la délicate question de la politique étrangère du gouvernement britannique entre en jeu. 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHIRAZ
Débutant
Débutant
avatar

Féminin Nombre de messages : 211
Localisation : Fedar
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: ROYAUME-UNI ,Les différents visages de l’islam d’outre-Man   Mar 17 Avr - 14:16

2/2

Le gouvernement soutient qu’il n’y a aucun lien entre sa politique étrangère et l’activisme islamique. Les ministres ont brutalement rejeté une lettre signée par trente-six associations musulmanes et personnalités, dont plusieurs députés et pairs du Parti travailliste, qui affirmait l’existence d’un tel lien. Si peu d’analystes considèrent la colère vis-à-vis de la politique étrangère britannique comme la seule cause de l’extrémisme, la plupart pensent qu’elle en constitue un facteur important. “Ces jeunes viennent de quartiers chauds, explique Sageman. La politique étrangère n’a pas créé Al-Qaida mais a accru le nombre de personnes qui veulent faire quelque chose. Les griefs locaux acquièrent une dimension internationale et les gens sont davantage prêts à se sacrifier pour une vision globale.”
La religion, ou plus exactement certaines de ses tendances, joue un vrai rôle. Peu de personnes extérieures à la communauté pakistanaise de Grande-Bretagne différencient les nombreuses branches de l’islam qui est pratiqué au Royaume-Uni. Yahya Birt, appartenant à la Fondation islamique, explique que la plupart des premiers immigrés étaient d’obédience barelvie – un islam populaire, rural, tolérant et apolitique. Une tendance plus conservatrice et rigoureuse connue sous le nom d’école déobandie a commencé à gagner du terrain dans les années 1970. Bien qu’officiellement apolitique, c’est cette école qui, dans sa forme la plus extrême, a engendré les talibans. Sur les vingt-six séminaires musulmans que compte la Grande-Bretagne aujourd’hui, dix-sept sont d’obédience déobandie et la Tablighi Jamaat, actuellement soupçonnée de servir de “porte d’entrée vers l’extrémisme”, est une ramification déobandie. A cela s’ajoutent les tendances influencées par l’islam conservateur saoudien.
Viennent enfin toute une série d’interprétations modernes, hautement politisées, de l’islam. Le discours radical, violent, l’islam altéré d’Al-Qaida, qui n’attire qu’une minorité de personnes, est l’une d’entre elles. Il en existe une autre, qui milite pour la création d’un Etat religieux moderne. Selon Birt, cette dernière a les faveurs d’un petit nombre de musulmans britanniques d’origine pakistanaise en cours d’ascension sociale, qui sont bien organisés, politiquement malins et qui jouissent d’une visibilité et d’une influence sur le gouvernement bien plus grandes que ce que leur faible nombre permettrait par ailleurs.
“On peut sérieusement s’interroger sur les personnes qui servent de conseillers et d’interlocuteurs au gouvernement”, confie le Pr Anthony Glees, de l’université Brunel, qui a récemment réalisé une étude sur le radicalisme dans les campus. La Grande-Bretagne a ainsi suivi des tendances qui ont vu les branches tolérantes, apolitiques, se mettre en situation défensive.
Jason Burke
The Observer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ROYAUME-UNI ,Les différents visages de l’islam d’outre-Man
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents styles vestimentaires ?
» Fiches Techniques différents moteurs 514 - 712 - 714 - 812 - 814 - 914
» Les différents types de personnages et leurs caractéristiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE DEBAT :: Actualité, débats et sciences :: Religion et Humanité-
Sauter vers: